9/22/2010

Love is all, love is you.

La longue et sinueuse route qui mène à ta porte, ne disparaîtra jamais, j'ai déjà vu cette route. Elle me conduit toujours ici, elle me conduit à ta porte. La sauvage et venteuse nuit que la pluie a emportée, a laissé une flaque de larmes pleurant pour le jour, pourquoi me laisser ici, montre-moi le chemin. Plusieurs fois j'ai été seule et plusieurs fois j'ai pleuré. De toute façon tu ne sauras jamais tous les chemins que j'ai essayés. Mais ils me ramènent encore à la longue et sinueuse route. Tu m'as laissé ici il y a très, très lontemps, ne me laisse pas attendre ici, conduis-moi à ta porte. Je suis à l'affut de tes pas qui montent l'allée. J'attends tes pas mais ils n'arrivent pas. J'attends que tu frappes à ma porte chéri à ma vieille porte d'entrée. Je ne t'entends pas, est-ce que ça signifie que tu ne m'aimes plus. J'entends la pendule faire tic-tac sur la cheminée. Je vois les aiguilles tourner mais je me retrouve seule. Je me demande où tu es ce soir et pourquoi je suis seule. Je ne te vois pas, est-ce que ça signifie que tu ne m'aimes plus. Ne m'ignore pas ne me fait pas pleurer ne me rends pas triste car tu sais chéri que tu es le seul que j'aime.

1 comment:

* Leslie * said...

Coucou,

je découvre ton blog et j'aime bcp ce texte, bises